Les chroniques du Girku

de Anton Parks

 

Dans Les Chroniques du Girku (Tomes 1, 2 et 3), Anton Parks s'appuie sur ses connaissances en linguistiques et plus particulièrement sa maîtrise des langages sumérien, akkadien et égyptien ancien pour nous livrer une histoire de l'humanité qui est loin d'être celle communément admise et qui bouscule nos croyances!

Il affirme que l'humanité est une création de races reptiliennes, fruit de clonages successifs. Les hommes auraient été créés pour servir ces races reptiliennes dans un premier temps. Il explique que les dieux décrits dans les textes sumériens et égyptiens et représentés sur différents supports, que l'on peut voir dans nos musées, étaient ces créateurs. Anton Parks dit avoir reçu ces informations par canalisation et ses travaux en temps que linguiste confirment ce qu'il a canalisé.

 

Même si Anton Parks affirme que Les Chroniques peuvent être lues comme un roman, les nombreuses notes et les illustrations rattachent constamment le récit à ses découvertes en linguistique et en archéologie.

La lecture peut sembler ardue au début du fait des nombreux noms en sumérien, mais ils sont toujours traduits entre parenthèses, ce qui fait que nous pouvons nous y retrouver assez facilement au bout de quelques pages. Un lexique à la fin de chaque volume aide à se remémorer lieux et personnages. Au début des volumes 2 et 3 sont résumés les volumes précédents et cela permet de clarifier certains détails.

La qualité littéraire n'est pas au rendez-vous. L'écriture est simple et peu travaillée. Les faits sont décrits sans fioritures et les dialogues ne sont pas très bien écrits. Mais cela n'empêche pas de se laisser entraîner dans la lecture de ces trois volumes d'un peu moins de 500 pages chacun.

 

Sur le site d'Anton Parks vous trouverez des interviews, des dossiers, dont un sur la vie après la mort, et des informations sur les différents ouvrages de l'auteur.

http://www.antonparks.com/main.php

 

 

Commentaires: 0